Je ne sais pas pour vous, mais en ce qui me concerne, je suis plutôt salé que sucré. Disons qu’entre un plateau de fromages et un buffet de mignardises, le choix est vite fait. 
Mais alors pourquoi elle nous propose une pâte à tartelettes l’autre?
En fait, je manque de technique en ce qui concerne la pâtisserie en général et c’est ce qui me pousse à essayer d’en faire de plus en plus. Je ne vous cache pas qu’il y a eu de sacrés ratés et je prévois à chaque fois un dessert de secours « au cas où ». 
J’imagine que je ne suis pas la seule, alors aujourd’hui j’ai eu envie de partager avec vous une recette de pâte à tartelettes hyper simple à réaliser et qui ne nécessite ni de temps de repos, ni d’abaisser la pâte mille fois. 
Et puis elle est si croustillante et pleine de goût! Un vrai biscuit. 

Pour 4 tartelettes, il faut faudra:
  • 140 gr de flocons d’avoine ;
  • 50 gr de noisettes ;
  • 40 gr d’amandes en poudre ;
  • 40 gr de sucre de cannes complet (« Mascobado ») ;
  • 80 gr de margarine végétale.
Sortez la margarine coupée en dés et laissez à température ambiante afin qu’elle ramollisse. 

Mélangez tous les ingrédients secs et mixez les grossièrement.

Lorsque la margarine est prête à être travaillée, ajoutez la aux autres ingrédients et travaillez la pâte du bout des doigts. Vous devriez obtenir une pâte proche de la sablée. 
Ensuite, tapissez vos moules à tartelettes de papier cuisson, puis de votre préparation. Si vous en avez à fond amovible, c’est encore mieux, le démoulage sera moins périlleux. 
Attention à bien appuyer partout et aplanir la pâte, avec le dos d’une cuillère si besoin. 
Piquez le fond, placez au réfrigérateur pendant une vingtaine de minutes. Pendant ce temps, préchauffez votre four à chaleur tournante à 180 degrés. 
Puis, faites cuire les fonds de tartelettes à blanc, à l’aide de billes d’argile (ou de haricots blancs secs si vous n’avez pas de ça chez vous) pendant une quinzaine de minutes, le temps que la pâte soit bien dorée. 
Pour la garniture, c’est à vous de jouer 😉 
La pâte avant cuisson
Ici, avec un fond de glace au yaourt et quelques framboises saupoudrées de sucre glace, c’était si bon!