J’ai failli intituler cet article « mirabelles confites à la vanille et pavlova ratée », mais avouez que ça donne peut-être un peu moins envie? 
Oui, j’ai raté mes pavlova. Pour la première fois. Une sombre histoire de four mal réglé et de détournement d’attention. Je l’ai assez mal vécu, mais ce n’est pas dans mes habitudes de me résigner et de laisser tomber. Elles ont perdu leur forme initiale et ont tout de même servi. Rien ne se perd, tout se transforme comme dirait l’autre. 

Le tout, accompagné de chantilly glacée (oui, j’ai tout préparé le même jour), sucrée, cette fois. 
Un dessert facile à préparer à l’avance, idéal pour profiter des copains & copines qui viennent dîner à la maison. De Lorraine – la seule labellisée Indication Géographique Protégée – ou d’Alsace – ma région -, la mirabelle se choisit bien charnue, jaune et lisse.

Ce dont vous aurez besoin:
  • 6 bonnes poignées de mirabelles
  • 1 gousse de vanille
  • 4 blancs d’oeufs
  • le jus d’un demi citron jaune
  • environ 70 grammes de sucre
  • 2 poignées de pistaches pilées (facultatif)
Dans une casserole en fonte, mettez les mirabelles préalablement coupées en 2, ajoutez un fond d’eau, coupez la gousse de vanille dans la largeur, saupoudrez de sucre et faites cuire à feu doux jusqu’à obtenir des fruits bien fondants et leur petit jus.  Sucrez à votre goût. 
Pendant ce temps, on prépare la meringue : montez les blancs en neige, ajoutez les 70 grammes de sucre, le jus de citron et les pistaches pilées. La clé, selon moi, est de bien battre le tout entre chaque étape. Et comme je suis un peu fainéante, j’utilise un batteur électrique, tout simplement 🙂
Faites cuire la meringue au four pendant une vingtaine de minutes, de cette manière, elle restera bien fondante à l’intérieur. 
Et voilà! Facile non?