Wow wow wow. 
Ça fait longtemps dites moi ? La faute à une très grosse fatigue qui a bien duré ainsi qu’à mon job et ses journées à rallonge au bureau qui n’ont pas arrangé la chose. 
Je dois avouer quand même que cette petite pause (même forcée), loin des réseaux ne m’a pas déplue. 
Ce manque de temps a bien fait tourner la petite roue dans ma tête et les pages du petit carnet à idées que j’emporte partout avec moi sont bien noircies ! 
Je rattrape donc ce retard dans mes publications et on reprend les choses en douceur et tout en fraîcheur avec une recette à base de produits 100% locaux. Parfaite pour faire arriver les beaux jours (parce que non, on est d’accord, ce n’est pas gagné). 
Si vous êtes du coin (ou non) et que vous avez besoin d’inspiration, je vous invite à aller visiter le Tumblr dédié à cette opération biocoop, vous y trouverez les recettes d’autres blogueurs strasbourgeois ! 
Pour cette opération, je me voyais mal cuisiner un plat traditionnel. Pas parce que je n’aime pas, au contraire, mais parce qu’à force d’arpenter les rayons, j’ai eu du mal à choisir entre tous les produits « Made in Elsass » ! Pour accompagner tout ça ? Une fine mousse, la petite Klintz miellée de la brasserie d’Uberach ! 
E Güeter comme on dit par ici 😉 
La petite liste :
1 pain à l’épeautre de la boulangerie Hirose ;
1 pot de tomates séchées et 1 de coulis de tomate (déjà assaisonné) de la Ferme Saint-André 
1 petit chèvre frais de la Ferme Meyer 

du pourpier 
des radis blancs
des oignons frais
Etape I : Prélevez l’huile des tomates séchées, versez dans une poêle et disposez des tranches de pain à l’épeautre en les retournant régulièrement pour les faire dorer de manière uniforme. 
Versez le coulis de tomates dans un saladier et plongez-y les tranches de pains doré pendant une vingtaine de minute, le temps que le pain s’imprègne bien du coulis. 
Etape II : Coupez l’oignon, tranchez les radis en rondelles et faites les revenir dans la poêle avec le reste d’huile. 
Une fois le pain imbibé de coulis de tomate : mettre au four préchauffé à 150 degrés (position chaleur tournante et grill) pendant une quinzaine de minute. Vous pouvez déjà le tartiner de chèvre frais si ça vous dit. 
Etape III : Lorsque le pain perdu est tout juste grillé, disposez dans une assiette, tartinez de chèvre frais, agrémentez avec les tomates séchées. 
Servez avec une salade de pourpier, radis blancs rôtis et oignons.