Pour le prix d’un excellent morceau de fromage chez mon fromager préféré, j’ai acheté une petite truffe d’automne au marché des producteurs.

J’ai eu envie de l’associer à … des pâtes alsaciennes ! Leur goût beurré et leur jolie couleur or me rappellent mon enfance, tout simplement. Celles-ci sont différentes des pâtes italiennes, puisqu’elles sont fabriquées avec pas moins de 7 oeufs par kilo de semoule supérieure de blé dur, tandis que leurs homologues italiennes sont fabriquées à base d’eau et de semoule de blé dur.

Vous verrez dans la fiche recette que j’ai préparé ces pâtes « comme un risotto », mais je tiens à rassurer les puristes : ceci n’est pas un risotto ou coquilloto ou que sais-je encore :D. Essayez ce mode de cuisson et n’hésitez pas à me faire part de vos impressions. En ce qui me concerne, je trouve que de cette manière, les pâtes se lient mieux aux autres ingrédients de la recette et c’est exactement ce dont j’avais envie ce jour là.

p1050802

[kindred-recipe id= »336″ title= »Pâtes aux Blettes et Truffe des Vosges »]