C’est en feuilletant un ancien numéro de Fou de cuisine, l’un des rares magazines culinaires passant la porte de mon appart’ que m’est venue l’inspiration pour cette idée recette. Je suis tombée sur la recette du gratin d’oignons doux des Cévennes aux châtaignes du Chef Alain Passard et je me suis dit que c’est une très bonne idée de faire de l’oignon l’ingrédient principal d’une recette, pour une fois. Je n’avais pas tous les ingrédients, j’ai donc adapté avec ce que j’avais chez moi. Je vous le donne en mille : je n’ai pas trouvé d’oignons des Cévennes à Strasbourg et encore moins de poivre noir de Sarawak. Les classiques oignons du marché (choisissez les plus gros) et du poivre noir au moulin ont néanmoins fait l’affaire.

Pour les néophytes, Alain Passard est le Chef de l’Arpège, établissement parisien triplement étoilé. Il est l’un des premiers à s’être orienté vers la cuisine légumière et vous avez déjà dû voir sa fameuse tarte bouquet de roses, qu’il a d’ailleurs déposée à l’INPI. Il est également l’un des 100 Chefs au monde chez qui il faut avoir été et un épisode de Chef’s table, disponible sur Netflix, le met à l’honneur.

En ce qui me concerne, je meurs évidemment d’envie d’aller prochainement m’installer à l’une de ses tables. Il serait alors le 3ème Chef français chez qui je serais allée. Le premier étant Jean-Georges Klein de la Villa René Lalique et le second, pour l’instant, étant Paul Bocuse à Collonges-au-Mont-d’Or il y a une quinzaine de jours ! Pas un jour ne passe sans que j’y repense, ces belles expériences valent pour moi autant qu’un voyage. Je vous en parlerais dans un prochain article !

Assez rêvé, on retourne à la maison et on prépare tout ça ok ?

[kindred-recipe id= »410″ title= »Oignons et Noix gratinés au Parmesan »]