Je ne sais plus si je vous l’ai déjà dit, mais les premières années de ma vie, je les ai passées au restaurant. Pas à manger (encore que, à partir du moment où j’avais des dents, ça devait être ça), mais à attendre que mes parents ainsi que ma chère mamie Maria finissent le service, entre cuisine et mise en place.

Lorsque j’ai obtenu mon bac, je voulais partir en hôtellerie-restauration, mais mon père a tenté de m’en dissuader avec quelques arguments, à l’époque recevables par la Marina de dix-huit ans.

J’ai donc étudié le droit, dont trois années via un enseignement à distance. Sauf que quand j’ai une envie, elle ne me quitte pas. Je suis apparemment capable de la garder enfouie en moi pendant quelques années, prête à dégainer quand ce sera le bon moment. Et le bon moment, c’est maintenant. Je ne vais pas rattraper le temps, mais je vais au moins me former, apprendre et m’amuser. J’ai toujours été passionnée de cuisine et de décoration, mais je dirais que c’est au cours de ces cinq/six dernières années que c’est devenu un besoin de tous les jours. Et avec ça, tout ce qu’il y a autour, à commencer par l’art de la table. Pour moi, un bon repas s’imagine nécessairement autour d’une certaine ambiance, comme pour raconter une histoire. Je suis dingue de vaisselle, de vases, de linge de table, de fleurs et autres bouquets. Seulement voilà, c’est moins évident pour moi d’arriver à dresser une jolie table que d’imaginer une recette. J’ai toujours l’impression de manquer d’imagination ou de bloquer, malgré un résultat que je n’ai pourtant eu aucun mal à visualiser. J’ai beau aller m’abreuver de jolies images sur Pinterest notamment, je crois qu’il me faut un peu plus que des images, j’ai besoin de savoir, de connaître les fondamentaux et surtout : d’échanger. Et c’est là que School Online University intervient ! On m’a donné l’occasion de me former aux arts de la table et ça ne pouvait pas mieux tomber.

School Online University, c’est quoi ?

School Online University c’est de l’apprentissage 100% vidéo et nomade ! Mon parcours en arts de la table s’articule autour de dix chapitres répartis autour de 29 vidéos, 1 support de cours et les exercices qui vont avec. Tout ça est accessible depuis n’importe quel support et j’utilise pas mal l’application iPhone, puisque je ne suis pas souvent chez moi en ce moment. Pratique pour ne pas perdre le fil. Je ne suis pas non plus livrée à moi-même dans cet apprentissage grâce à un expert en la matière que je peux solliciter à tout moment. Il y a également un groupe fermé de discussions sur Facebook et c’est assez intéressant de voir le profil des co-inscrits : ça va de l’apprentissage pour le plaisir au projet professionnel, tous les âges, niveaux et domaines d’études, aussi bien des hommes que des femmes. Ca booste et ça fait du bien !

Des formations pour tous les goûts et les besoins

Arts de la table, décoration d’intérieur, scénographie végétale ou encore maîtrise de l’infographie (Photoshop par exemple) : autant de formations et fondamentaux qui pourraient amorcer un projet de reconversion professionnelle, découvrir un sujet qui nous intéresse depuis un moment ou de perfectionner ses acquis.

Côté tarifs, c’est très raisonnable : les formations commencent à partir de 10 euros par mois et les packs à 14 euros par mois. Il ne s’agit pas d’un abonnement annuel, mais je vous donne ces tarifs à titre indicatif puisque vous avez la possiblité d’échelonner vos paiements (plus d’infos par ici).Et parce que je suis sûre que je ne suis pas la seule à être intéressée par ça, vous pouvez bénéficier de 10% sur la formation de votre choix avec le code WOODMOODFOOD.

Pas mal pour se faire un petit cadeau ou le mettre sur sa liste de Noël ! Dans le cadre d’une reconversion professionnelle, il peut aussi être intéressant de demander une prise en charge par l’organisme dont vous dépendez.

Et à la fin de la formation ? On nous délivre un Certificat Supérieur de Formation Professionnelle à distance : parfait pour la satisfaction personnelle !

Et pour la suite ?

Je vous proposerais des articles au fur et à mesure de mon apprentissage, histoire de faire le point et de partager avec vous mes travaux. Cela vous donnera peut-être envie de vous y mettre aussi et je serais très contente de pouvoir échanger avec vous. On lit beaucoup de choses sur les réseaux sociaux ces derniers temps : ils isoleraient, uniformiseraient les contenus, les personnalités, les envies etc. Je suis convaincue que non, mais pour cela, il faut de l’échange !

Allez ! Sur ces bonnes paroles, je file regarder ma prochaine vidéo 🙂