Il y a quelques jours, je suis tombée sur une publication du Carousel London qui mettait à l’honneur un plat proposé par le Chef Magnus Reid : des tagliatelles avec de l’anguille fumée, du citron bergamote, de la chapelure de pain et du parmesan. Rien que ça. 

Le Carousel London, c’est ce restaurant qui me fait aller sur Easy Jet à peu près tous les jours depuis que j’ai découvert le concept il y a plus d’un an, alors que l’endroit est ouvert depuis 2014 : quatre cousins, les Templeton, ont imaginé un lieu où il y aurait une succession de chef(fe)s du monde entier pour proposer une carte éphémère. Parmi eux et elles, Romy Gill, Céline Pham, Bérengère du Comptoir à Manger à Strasbourg et bien d’autres. C’est également une espèce de laboratoire où la créativité a toute sa place et sous toutes ses formes : concerts, ateliers, conférences. La bonne idée !

Et cette recette alors ? Un mélange improbable aux premiers abords. De l’anguille fumée, du citron, jusqu’ici ça va, mais avec du parmesan ? Quel goût ça pouvait bien avoir à la fin ? Non parce que l’anguille, c’est un peu l’ingrédient qui ne me donne pas tellement envie à l’origine. J’enregistrais ladite publication pour les jours où je manquerais d’inspiration et une idée de nouvelle rubrique émergeait alors dans ma tête : « inspirée par » entrez le nom de la personne / l’artiste / de l’objet ou de n’importe quoi d’autre.

Avant ça, un petit retour express en Alsace pour les deux ans d’Alice et un beau-père (aux petits soins) qui tenait absolument à nous faire rentrer à Annecy avec des victuailles « d’ici ». Ou de « là-bas ». C’est selon. De là-bas quand on est ici et vice-versa. Dans le panier : des filets d’anguille fumée à l’ancienne. Je savais désormais ce que j’allais en faire.

Vous l’aurez compris, cette recette totalement inspirée par Magnus Reid est une réussite. Moins que si c’est lui qui l’avait réalisée bien sûr, mais en attendant de booker des billets pour Londres, on patiente comme on peut !

Le mélange est surprenant au goût, la chapelure de pain apporte la touche croustillante au plat et le zeste de citron rafraîchit l’ensemble en dernière note. C’est aussi un bon moyen de ne pas jeter vos quignons de pain sec. Vous pouvez tout simplement les passer au blender/mixeur et vous avez votre chapelure !

Je n’ai pas trouvé de citron bergamote, j’ai donc utilisé du citron jaune, mais comptez sur moi pour la refaire une fois que j’en aurais trouvé (on lâche rien).

blog-food-woodmoodfood-strasbourg-genève-inspiration-carousel-london-magnus-reid-2

 


TAGLIATELLES À L’ANGUILLE FUMÉE, CHAPELURE DE PAIN, PARMESAN & CITRON


Ingrédients pour 2 personnes :

200gr de tagliatelles

6 petites filets d’anguille fumée

2 càs d’huile d’olive

6 càs de chapelure

6 càs de parmesan

les zestes d’un citron jaune ou citron bergamote

20cl de lait

Sel & poivre

Réalisation (environ 20 minutes):

  1. Mettre les filets d’anguille fumée dans une poêle anti-adhésive et très chaude pendant 5 minutes. Cette étape permettra de faire ressortir tous les arômes du produit et de colorer les filets. Réserver.
  2. Pendant ce temps, faire bouillir de l’eau et cuire les tagliatelles selon les indications sur le paquet.
  3. Préparer le mélange de chapelure + parmesan + huile d’olive + zestes de citron. Faites le revenir dans une poêle pour obtenir un mélange croustillant et bien doré. Saler et poivrer selon vos goûts.
  4. Prendre 2 filets d’anguille fumée utilisés à l’étape 1 et les mettre dans une casserole avec le lait. Faites bouillir et mixer ensuite. Ajouter deux cuillères à soupe de chapelure dorée et bien mélanger. Vous obtenez une sauce bien onctueuse. Assaisonner selon vos goûts tout en gardant à l’esprit que vous avez sûrement déjà salé la chapelure.
  5. Servir les tagliatelles nappées de la sauce, ajouter les filets d’anguille fumée restants, saupoudrer du mélange de chapelure/parmesan/zestes de citron. Profitez maintenant.