Mais qu’est-ce qu’elle nous veut l’autre avec sa truffe d’été ? Il fait gris, brumeux et nuit à 17h ? 
Non, il s’agit simplement d’une truffe récoltée durant la période estivale, c’est même ce qu’indique son petit nom latin, tuber aestivum. Voilà, pour le reste, je vous renvoie à vos petits traités de mycologie, je ne suis vraiment pas une experte en champignons. Dommage, parce que j’adore ça et je rêve un peu de pouvoir en cueillir sans me soucier de prévoir un antidote, comme ça, juste au cas où. 
D’ailleurs, s’il y a des connaisseurs par ici, manifestez-vous, ça m’intéresse vraiment =) 
Ce qu’il y a de bien avec la truffe, même d’été (moins corsée que sa comparse périgourdine), c’est qu’il en suffit d’une petite quantité pour parfumer agréablement tout un plat. Cette variété de truffe a un petit goût de noisette et beurré qui se marie à merveille avec des tagliatelles aux oeufs frais (ma préparation favorite!). 
Un détail qui n’en est pas un : ajoutez-les à la dernière minute !
La liste des courses :
  • 1 paquet de tagliatelles fraîches
  • 30 cl de crème fraîche
  • un oignon émincé
  • 1 petite truffe d’été
  • du parmesan à râper

Franchement : rien de compliqué ! Faites cuire les pâtes selon les indications. 

Ensuite, faites revenir l’oignon émincé dans un peu d’huile d’olive, versez la crème et laissez mijoter. 
Ajoutez la truffe coupée en morceaux à la dernière minute, un tour de moulin à poivre, de sel et une bonne poignée de parmesan fraîchement râpé et voilà ! 
Simple & rapide comme on aime !