À la question « qu’est-ce qui te fait te lever le matin ? », il y a :

– un bébé qui a faim et qui le fait savoir. De manière plus ou moins agréable. Ça dépend des jours. Tantôt façon Tarzan, tantôt façon oisillon ;

– un jus bien frais. Si j’ai eu le temps de le préparer moi-même, c’est encore mieux.

Je peux compter sur les doigts d’une main le nombre de fois où mon extracteur de jus a été en service depuis la naissance d’Alice. Je commence petit à petit à avoir une organisation qui se met en place, entre le fait de travailler depuis chez moi et en même temps, de garder mon bébé. Presque 8 mois plus tard, j’ai l’impression que je ne suis pas loin d’atteindre une certaine vitesse de croisière.

J’ai donc eu le temps de préparer un jus ! Voyant quelques fruits du marché commencer à faire la tête, bien décidée à ce qu’ils n’arrivent pas à la poubelle, j’ai ressorti la machine.

Un petit jus très rose, acidulé, frais et qui annonce une belle journée (vous avez déjà remarqué comme de tous petits détails arrivent à faire la différence ?).

Je suis consciente que tout le monde n’est pas équipé, mais s’il y a bien un appareil que j’ai bien voulu faire entrer dans notre cuisine, c’est celui-ci. Facile à utiliser, facile à démonter, facile à nettoyer et à remonter. Il est même possible de préparer son propre lait d’amande ou ses glaces à l’aide d’un ustensile à part.

Il a un prix, mais je ne lui trouve que des avantages :

– moins de déchets. Au revoir les bouteilles en plastique ou en verre ;

– je choisis mes fruits et donc mes jus, pas de routine possible ;

– j’achète mes fruits directement au producteur.

Disclaimer : je parle bien de mon extracteur de jus, celui que j’ai moi-même acheté. Il s’agit tout simplement d’un partage d’expérience 🙂

blog-food-lifestyle-strasbourg-recette-jus-extracteur-de-jus-fraise-basilic-pomme-citron.JPG

[kindred-recipe id= »773″ title= »Un petit jus ? »]